Présentation

Rechercher sur ce blog

Responsabilité

Attention: Le contenu de ce blog est issu de mon travail personnel de passionné: je profite de ce support pour relater mon travail et montrer ma façon de procéder à ceux que cela intéresse .

Mes expériences peuvent être utilisées à titre d'exemple ou pour anticiper certaines choses mais ne se substituent en aucun cas à un manuel technique.

Par conséquent, je déclinerai toute responsabilité en cas de dommage occasionné lors d'une opération mécanique effectuée avec l'appui de ce blog.

Bonne bricole à tous !

Pour recevoir les nouveaux articles, abonnez-vous à la newsletter en renseignant votre adresse e-mail (vous trouverez le module d'enregistrement dans la colonne de gauche).

Tous mes articles

 Pour retrouver un article, vous pouvez utiliser le module "catégories" dans la colonne de gauche ou cliquer ici pour voir une liste de tous mes articles.

Lundi 14 juillet 2008 1 14 /07 /Juil /2008 07:38

 

Nous y voilà.
Cela fait un moment que je voulais monter ce boîtier qui va me permettre de jouer sur les réglages de l'injection une fois que j'aurai monté le kit filtre à air Screamin'Eagle que je vais bientôt recevoir....
Le principe est trés simple, il s'agit d'intercaler ce boîtier entre les injecteurs et les cordons qui y sont raccordés à l'origine.
Ensuite les réglages se font à l'aide de 4 potentiomètres qui se manient avec un petit tournevis plat.

Considérons que vous avez lu cet article
( http://kazimir.over-blog.fr/article-21199624.html ) et que vous avez donc démonté votre réservoir.
Cependant, je me suis rendu compte qu'il n'est pas nécessaire de le démonter entièrement pour accéder aux connecteurs qui sont situés au dessus du systéme d'injection.
Il suffit d'enlever la vis qui se trouve en partie arrière du réservoir.....



....et d'y mettre une cale pour le soulever un peu et libérer  un peu de place en dessous de celui ci.....



Comme j'avais déjà démonté le mien, les photos suivantes sont prises avec le réservoir déposé.
 Voici donc la bête composée de 4 fiches (nous dirons 2 males et 2 femelles ) et d'une cosse à relier à la borne négative de la batterie.
Il s'agit ici du modèle 1040 ST qui correspond au Big Twins de 1995 à 2005.



Le premier travail consiste à choisir l'emplacement final du boîtier sachant qu'il doit rester assez accessible pour pouvoir facilement faire les réglages futurs.
La notice vous préconise des emplacements types suivant le modèle de moto que vous avez.
Je décide de le placer ici, sous le cache latéral gauche, au dessus de la boîte à fusibles.



Les connecteurs qui nous intéressent sont ici, au dessus du filtre à air, entre les deux cylindres.



Avant toute intervention, il convient de débrancher la cosse de la borne négative de la batterie.



Il y a déjà deux fils qui en partent....



et comme je risque d'en oublier un qui se serait sournoisement caché je ne sais ou, je mets un boulon au bout de la vis pour éviter que les fils se baladent.



Commençons par mettre le boîtier en place.
Je passe le cablage dans le cadre et le tire jusqu'à ce que le boîtier soit au niveau de sa place définitive.



Un coup de chiffonnette dégraissante ("VU" pour les lunettes) à l'emplacement qui recevra l'adhésif....



..et me voilà prêt à coller les deux parties du "scratch" qui maintiendra le module en place.



Un sur le cadre, l'autre sur le boîtier.



Le voici en place.



Attaquons nous aux connecteurs. Pour travailler à l'aise, je décide de déposer le filtre à air....Vous trouverez la méthode de dépose du filtre à air sur cet article : http://kazimir.over-blog.fr/article-13307312.html



On voit maintenant plus facilement les deux connecteurs qui nous intéressent.



Ces connecteurs sont maintenus en place grâce à une "agrafe" sur laquelle on aperçoit deux ergots vers le bas de la fiche....



...le fait d'appuyer sur le haut de l'agrafe permet d'écarter les ergots et ainsi de tirer sur la fiche pour la sortir de son plot.























Maintenez l'agrafe enfoncée et, à l'aide d'un long tournevis plat, faites remonter doucement la fiche.

Voici donc les deux fiches débranchées.




Le cablage du module TFI est composé de 2 paires de fiches.....



Chaque paire est composée d'une fiche femelle (celle avec l'agrafe) ici n°2 et d'un fiche mâle, n°1.



Attention ça va aller trés vite.....
Reliez la fiche 1 au cordon que vous aviez débranché sur le système d'injection (l'un ou l'autre, cela n'a pas d'importance)...






















...et la fiche n°2 au plot qui se situe sur l'injection (celui ou était fixé le connecteur d'origine qui est maintenant relié à la fiche n°1) et idem pour l'autre paire de cable.

Il ne reste plus qu'à trouver une place à ces deux nouveaux connecteurs et à fixer le cable aux gaines déjà présentes à l'aide de collier à attache rapide..



Il ne reste plus qu'à brancher le fil à la borne négative de la batterie.
Comme il est trop long.....




Je le coupe à la bonne longueur, le dénude et y remets une cosse.



Il ne faut pas le brancher encore...
Remontez d'abord le réservoir en adoptant la méthodologie inverse de ce que vous avez fait lors du démontage (
http://kazimir.over-blog.fr/article-21199624.html )



Vous pouvez maintenant rebrancher les fils à la borne négative, les deux
anciens et le nouveau.
Il ne vous reste plus qu'à faire les tests pour voir si tout est bien branché.
Un système de LEDs clignotant permet de savoir s'il y a une erreur de branchement ou autre.
Vous trouverez toute la méthode de test et de montage dans la notice téléchargeable que je vous donne ici:

NOTICE

Fonction des 4 boutons de réglage

En partant de gauche:
Potentiomètre n°1
: richesse à bas régime
Potentiomètre n°2: richesse à mi régime (correspond à l'aiguille et à sa levée sur les carbus)
Potentiomètre n°3: richesse à pleine charge (correspondant au gicleur principal sur les carbu)
Potentiomètre n°4: RPM (ralenti)



Et voilà !


Par kaz - Publié dans : Admission
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Retour à l'accueil
 
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés